cintré


cintré

cintre [ sɛ̃tr ] n. m.
• 1300; de cintrer
1Courbure hémisphérique concave de la surface intérieure d'une voûte, d'un arc. Archit. Figure en arc de cercle. 1. arc . — EN PLEIN CINTRE : dont la courbure est un demi-cercle (opposé à en ogive). Voûte, arcade en plein cintre de l'art roman (cf. En berceau). Subst. Le plein cintre (opposé à arc brisé). Cintre surbaissé, dont la courbure elliptique repose sur le grand axe.
2Échafaudage en arc de cercle sur lequel on construit les voûtes. Poser, lever les cintres. armature, coffrage.
3(1753) Partie du théâtre située au-dessus de la scène, où l'on remonte les décors. 2. dessus.
4(1900) Barre courbée munie d'un crochet servant à suspendre les vêtements par les épaules. portemanteau. Mettre une veste sur un cintre. Par ext. Cintre à jupe ( pince-jupe, porte-jupe ) , à pantalon, pince ou barre pour les suspendre dans une penderie.

cintre nom masculin (de cintrer) Courbure intérieure d'un arc, d'une voûte. (Un arc est dit [en] plein cintre s'il décrit un demi-cercle sans brisure.) Support courbe ou triangulaire permettant de suspendre les vêtements par les épaules. (généralement au pluriel) Partie supérieure de la cage de scène d'un théâtre, où l'on remonte les décors. Charpente de bois ou d'acier servant de plancher et d'échafaudage pour la construction d'une voûte. Support de coffrage utilisé dans la construction du tablier d'un pont en béton. Élément métallique de soutènement des galeries de mines ou de tunnels, qui épouse la forme de la voûte. ● cintre (synonymes) nom masculin (de cintrer) Support courbe ou triangulaire permettant de suspendre les vêtements par...
Synonymes :

n. m.
d1./d ARCHI Courbure concave et continue d'une voûte ou d'un arc. Arc plein cintre, qui a la forme d'un demi-cercle régulier.
d2./d TECH Appareil qui supporte un tablier de pont ou une voûte pendant le coulage du béton.
d3./d (Plur.) Partie supérieure d'une scène de théâtre. Les décors descendent des cintres.
d4./d Support pour les vêtements, qui a la forme des épaules.

⇒CINTRE, subst. masc.
[Cintre évoque toute forme à courbure concave]
A.— En gén. Ligne, surface à courbure concave :
1. ... nous marchions en silence, les yeux toujours fixés sur un cintre de montagnes dont les sommets perçaient les nuages; ...
DUSAULX, Voyage à Barège, t. 2, 1796, p. 133.
2. ... elle [Marie de Verneuil] mit un pardessus rouge dont les plis nombreux et graduellement plus allongés à mesure qu'ils tombaient sur le côté, dessinèrent le cintre gracieux des tuniques grecques.
BALZAC, Les Chouans, 1829, p. 275.
Expr. En cintre. Qui a la forme du cintre :
3. Blaise ne pouvait se retenir d'admirer cette élégance de Zucas si naturellement racée, ce veston qui, même fatigué, tombait si bien de ces épaules en cintre...
A. ARNOUX, Pour solde de tout compte, 1958, p. 42.
B.— Domaines partic.
1. ARCHIT. Courbure concave de la surface intérieure d'un arc, d'une voûte. L'arc, la voûte ayant cette courbure :
4. Les derniers rayons du crépuscule expiroient à travers les vitraux sous les grands cintres du dôme, ...
NODIER, Jean Sbogar, 1818, p. 148.
Plein cintre. Courbure qui décrit un demi-cercle sans brisure :
5. ... il s'y [à Marbourg] arrêta pour étudier l'église gothique qu'elle renferme, célèbre (...) parce qu'elle fut la première de l'Allemagne où l'ogive triompha du plein-cintre dans la grande rénovation de l'art au treizième siècle.
MONTALEMBERT, Hist. de Ste Élisabeth de Hongrie, 1836, p. 111.
Cintre surbaissé. ,,Cintre dont la hauteur est inférieure à la moitié de l'ouverture`` (NOËL 1968). Cintre surhaussé. ,,Cintre dont la hauteur est supérieure à la moitié de l'ouverture`` (NOËL 1968).
2. CONSTR. Échafaudage de fer ou de bois en forme d'arc de cercle permettant de construire arcades et voûtes en pierre ou en béton. Poser, lever les cintres :
6. Les maîtres du Moyen Âge établissaient des cintres en charpente pour porter les arcs doubleaux et les arcs ogives sur lesquels, à l'aide de couchis mobiles, ils maçonnaient les remplissages.
VIOLLET-LE-DUC, Entretiens sur l'archit., 1872, p. 86.
3. P. anal.
a) ARTS MÉNAGERS. Support léger de métal, de bois, de matière plastique destiné à recevoir un vêtement. Elle avait eu le courage d'enlever sa robe de lamé, de l'accrocher sur un cintre (H. BAZIN, Vipère au poing, 1948, p. 91).
b) SP. Partie incurvée d'un guidon de vélo de course (p. oppos. à la potence ou tige qui introduit le cintre dans le cadre).
c) THÉÂTRE. Partie supérieure de la cage de scène où l'on remonte les décors. Puis montent du fond du théâtre, descendent des cintres des éléments de palais, une grille (BRASILLACH, Pierre Corneille, 1938, p. 129).
Loges du cintre. Loges du rang le plus élevé. Rachel débutait à Broadway dans Horace (...) La salle était pleine jusqu'au cintre (A. DAUDET, Pages inédites de crit. dram., 1897, p. 137).
P. méton. L'ensemble des spectateurs occupant ces loges :
7. ... l'on s'en allait manger des oranges dans la baignoire d'un théâtre de drame, et rire lorsque le cintre pleurait.
E. et J. DE GONCOURT, Charles Demailly, 1860, p. 223.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. [Attesté par son dér. cintreel ca 1260 ds GDF.]; 1300 cintre « voûte » (cité ap. J. RICHARD, Comtesse Mahaut, 257 ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 454); spéc. 1676 archit. plein cintre (FÉLIBIEN Dict., s.v. cintrer); 2. 1549 cintre « étai permettant de construire des voûtes » (EST.); 3. 1753 théâtre cintre (Encyclop. t. 3); 4. 1900 cintre « porte-manteau » (Nouv. Lar. ill.). Déverbal de cintrer. Fréq. abs. littér. :255. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 438, b) 341; XXe s. : a) 360, b) 310. Bbg. Archit. 1972, p. 106. — BOULAN 1934, p. 27.

cintre [sɛ̃tʀ] n. m.
ÉTYM. 1300; de cintrer.
1 Courbure hémisphérique concave de la surface intérieure (d'une voûte, d'un arc). Arc, arceau, cerceau, voûte. || Cintre en anse de panier.
Archit. Figure en arc de cercle. || La tablette du cintre d'une arcade. Imposte. || Les claveaux d'un cintre.
1 Au dehors (du château), le claveau du cintre offrait encore l'écusson des Soulanges (…)
Balzac, les Paysans, Pl., t. VIII, p. 32.
(1676). || Plein cintre : cintre dont la courbure est un demi-cercle. || Voûte, arcade en plein cintre, de plein cintre. || Voûte romane en plein cintre.(N. m.). || Le plein cintre (opposé à arc brisé).Vx. || Le cintre : le plein cintre.
2 Ils s'en vont raisonnant de l'ogive et du cintre.
Hugo, les Feuilles d'automne, XXVIII.
3 Je suis allé une fois à Oxford, où j'ai admiré la chapelle du collège de Christ-Church, où il y a de l'architecture saxonne, à piliers massifs, à pleins cintres et à ornements à zigzags (…)
Sainte-Beuve, Correspondance, t. I, 51, 26 août 1828, p. 103.
Cintre surbaissé, dont la courbure elliptique repose sur le grand axe. || Cintre surmonté, dont la courbure elliptique repose sur le petit axe.
2 (1549). Techn. (charpenterie). Échafaudage en arc de cercle sur lequel on construit les voûtes. || Poser, lever les cintres. Armature, coffrage.
3 (1753). Techn. (théâtre). Le rang de loges le plus élevé. || Loges du cintre.Partie du théâtre située au-dessus de la scène, entre le décor et les combles.
4 (1900). Cour. Dispositif en bois, en métal ou en matière plastique servant à suspendre les vêtements. Porte-manteau; pince-jupe, porte-jupe.
5 (Sports). Partie incurvée d'un guidon (de vélo de course).
HOM. Ceintre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cintre — [ sɛ̃tr ] n. m. • 1300; de cintrer 1 ♦ Courbure hémisphérique concave de la surface intérieure d une voûte, d un arc. Archit. Figure en arc de cercle. ⇒ 1. arc . EN PLEIN CINTRE : dont la courbure est un demi cercle (opposé à en ogive). Voûte,… …   Encyclopédie Universelle

  • Cintré — Kentreg …   Wikipedia

  • cintre — CINTRE. s. m. Figure en arcade, en demi cercle. Bâtir à plein cintre. Cette cave est en cintre. Cintre surbaissé. f♛/b] Il se prend aussi pour Cette arcade de bois sur laquelle on bâtit les voûtes de pierre. ter le cintre. Poser les cintres.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cintre — CINTRE. s. m. Figure en arcade, en demi cercle. Bastir à plein cintre. cette cave est en cintre. Il se prend aussi pour cette arcade de bois sur laquelle on bastit les voutes de pierre. Oster le cintre. poser les cintres. lever les cintres …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Cintré — País …   Wikipedia Español

  • cintré — cintré, ée (sin tré, trée) part. passé. 1°   Fait en forme de cintre. 2°   Terme de blason. Le globe impérial entouré d un cercle horizontal et d un demi cercle vertical est dit cintré. Les couronnes royales qui sont fermées sont aussi dites… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cintré — cintré, e adj. Fou : Il est complètement cintré …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • cintre — Cintre, Praefornix …   Thresor de la langue françoyse

  • cintré — Cintré, [cintr]ée. part. pass. Une galerie cintrée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Cintré — 48° 06′ 20″ N 1° 52′ 20″ W / 48.10551952, 1.87217196 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.